François Bayrou 62

Blog de soutien à François Bayrou dans le Pas de Calais depuis 2007

Propositions de Lionel Jospin: "Un grand nombre d'avancées positives"

Publié le 11 Novembre 2012 par bayrou62 in Mouvement Démocrate

Marielle de Sarnez

Marielle de Sarnez a salué vendredi 9 novembre les propositions présentées par Lionel Jospin en vue de rénover et moraliser notre vie publique. Pour la vice-présidente du Mouvement Démocrate, il faudra toutefois "approfondir la réflexion" pour aboutir à "des orientations plus nettes".


"Les propositions présentées ce matin par Lionel Jospin en vue de rénover et moraliser notre vie publique comprennent un grand nombre d’avancées positives, et s’inscrivent dans le droit fil des propositions formulées par François Bayrou lors de la campagne présidentielle", a remarqué la députée européenne.

"Sur le cumul des mandats, le statut pénal du président de la République ou la suppression de la Cour de Justice, ces projets de réforme répondent à l’exigence de modernisation et de démocratisation de nos institutions, souhaitée par nos concitoyens. La restriction drastique du cumul des mandats pour les ministres et les parlementaires est évidemment un point central", s'est-elle satisfaite.

"Les Français sont de longue date et à juste titre exaspérés par ces pratiques d’un autre temps. En interdisant de cumuler le mandat de sénateur ou de député avec une fonction exécutive locale, on renforce le rôle du Parlement tout en favorisant le renouvellement politique. C’est donc un progrès extrêmement important", a-t-elle poursuivi.

Pour la vice-présidente du Mouvement Démocrate, "d’autres propositions ouvrent un débat utile". "La suppression de la Cour de Justice de la République et la réforme du statut pénal du chef de l’Etat sont des idées qui disent, qu’en démocratie, il n’y a pas de justice réservée pour les puissants et que l’égalité de traitement doit prévaloir. Ceci est un symbole nécessaire", a-t-elle détaillé.

"Un des volets principaux du rapport de Lionel Jospin porte sur l’instauration d’une part de proportionnelle à l’élection de l’Assemblée nationale. Pour nous, les propositions de Lionel Jospin ont le mérite d’ouvrir la porte mais on ne pourra pas en rester là. Et les consultations que François Hollande a annoncées permettront, nous l’espérons, d’approfondir la réflexion et de permettre des orientations plus nettes", a-t-elle toutefois insisté.

"En effet, le changement des règles électorales a deux enjeux. D’une part, celui d’une plus juste représentation des principaux courants politiques, et d’autre part, celui de faire naître en même temps une démocratie différente, qui favorise les consensus nécessaires, particulièrement en période de crise", a conclu Marielle de Sarnez.

Commenter cet article