François Bayrou 62

Blog de soutien à François Bayrou dans le Pas de Calais depuis 2007

Emploi: "Le gouvernement doit prendre le problème à bras le corps et avoir les idées claires"

Publié le 29 Décembre 2012 par bayrou62 in Mouvement Démocrate

Marielle de Sarnez

 

Marielle de Sarnez a réagi en direct sur Sud Radio, à la publication des chiffres du chômage, jeudi 27 décembre. Elle a appelé le gouvernement à prendre le problème "à bras le corps" et à "avoir les idées claires".


"Aux personnes sans emploi, il faut ajouter celles qui sont en sous-emploi et celles qui n'apparaissent plus dans la comptabilité. Nous arrivons à un chiffre de près de 9 millions de Français en marge de l'emploi ou sous-employés. C'est terrible et effrayant", a d'abord tenu à souligner la vice-présidente du Mouvement Démocrate.

"En un an rien ne s'est arrangé, tout s'est aggravé. Depuis six mois, le gouvernement n'a pas inversé du tout cette courbe, les prévisions de croissance ne sont pas bonnes. Le gouvernement ne prend pas les problèmes à bras le corps. J'aimerais qu'il ait les idées claires, qu'il prenne toutes les mesures en faveur du retour à l'emploi. C'est une mobilisation sans précédent qui est nécessaire", a-t-elle jugé.

Pour l'eurodéputée, "ce n'est plus que la question du travail, c'est la question de l'économie de la France et de sa production. On doit rétablir les bases de la production, comme l'a souligné François Bayrou pendant sa campagne. Si on ne retrouve pas la productivité, si on ne produit pas de la création de richesse, on y arrivera pas", a-t-elle prévenu.

"Nous avons besoin de plus de flexibilité, de repenser le lien entre salariés et entreprises. Nous avons besoin de davantage de souplesse, de libérer les initiatives, d'améliorer la formation notamment tout au long de la vie. ll faut mieux adapter nos formations au marché du travail, renforcer le lien entre entreprises et formations. Il n'y a actuellement pas assez de passerelles, pas assez de souplesse, de réactivité. On a des atouts formidables, dont une démographie formidable et de très bonnes formations qualifiantes, mais un manque de souplesse", a déploré cette proche de François Bayrou.

"Nous avons des atouts extraordinaires, dont une jeunesse bien formée et qui peut faire des choses formidables. Nous avons besoin de reprendre confiance en nous et nos capacités et c'est aussi ça que j'attends du gouvernement", a-t-elle conclu.

Commenter cet article